Un jardin de sculptures

Quand :
4 juillet 2014 - 14:00 – 21 septembre 2014 - 19:00
Où :
Église Saint-Joseph
Pontivy
France
Contact :
Ville de Pontivy
+33 (0)2 97 25 00 33
Un jardin de sculptures @ Église Saint-Joseph | Pontivy | Bretagne | France
Œuvres de la collection du Frac Bretagne

 

Bauduin, Jean-Charles Blais, Jean-Yves Brélivet, Jean-Gabriel Coignet, Bernadette Genée, Piero Gilardi, Claire Lucas, Richard Monnier, Patrick Raynaud, Jacques Vieille
Pour sa 12e collaboration estivale avec la Ville de Pontivy, le Frac Bretagne considère l’Église Saint-Joseph comme un jardin à la française, intérieur et éphémère, pour y installer un choix d’œuvres de sa collection. Qu’il soit l’agrément d’une demeure historique ou le prolongement d’un musée, le jardin de sculptures, dont l’histoire remonte au XVIe siècle, est une tentative pour unir les œuvres et l’espace alentour. Dans une lumière colorée et changeante, la nef et le chœur de l’édifice offrent un aperçu de la création contemporaine en accueillant divers types de sculptures : animalières, minimales ou encore architecturales, aux matériaux (acier, verre, bois, résine, matière plastique …) et aux techniques (assemblage, modelage, trompe-l’œil ou détournement d’objet …) les plus variés.
Le chœur de l’église s’orne ainsi de trois « parterres » où des œuvres en trois dimensions, associées librement, révèlent tout autant la diversité des langages que la richesse, en ce domaine, de la collection du Frac Bretagne.
Le premier plateau assemble des œuvres de Richard Monnier, Bernadette Genée et Claire Lucas qui ont en commun de détourner objets et matériaux pour faire surgir de nouvelles formes. Ainsi des Sans titre de Bernadette Genée qui suggèrent le monde marin à partir de buses portuaires, et de Forme extraite de Richard Monnier, deux élégantes ellipses résultant de la découpe nette d’un tube P.V.C. Claire Lucas assemble à l’un de ses matériaux de prédilection, le verre, des éléments de gouttières en zinc et réalise une élévation aérienne.
La deuxième scène présente un extrait du bestiaire de Jean-Yves Brélivet (le Tango des espèces). Constitués de résine et parés de vives couleurs, les animaux mis en scène renvoient au spectateur une vision décalée, critique et humoristique, des maux de notre temps. Piero Gilardi use de même du mimétisme pour Porfido, synthèse amusante de la statuaire de l’âge classique et de la mousse polyuréthane.
En contrepoint, l’œuvre de Bauduin rappelle que la sculpture commence au sol ; le m², par un jeu de glissements successifs, évoque à partir d’un même matériau les notions de dessin, poids, densité et couleur.
Sur le troisième carré, deux œuvres, celles de Jacques Vieille, Les grandes cases, et de Jean-Gabriel Coignet, Ana 18.18.30, mettent en évidence les liens étroits de l’architecture et de la sculpture, que celle-ci soit d’assemblage ou d’un seul tenant. Hommage à la bibliothèque de Charlotte Perriand, Les grandes cases étage des matériaux hétérogènes qui favorisent, filtrent ou empêchent une vue transverse. Ce sont aussi des principes constructifs, équilibre, jeu entre la troisième dimension et le dessin, qui guident l’art de Jean-Gabriel Coignet. Quant au Bidon de Jean-Charles Blais, il démontre l’habileté de l’artiste à unir à une forme trouvée et sans qualité, une figure typique de ses peintures sur affiches datant des années quatre-vingts.
Dans le chœur, le Triptyque néo-gothique de Patrick Raynaud, déploie à une échelle inhabituelle, une suite de vaisselle colorée. Les techniques employées : agrandissement, succession de plans au moyen d’une structure de bois articulée, confèrent à ces modestes objets du quotidien une présence et une valeur décorative inédites, entre haut-relief et décor de théâtre.

Jardins de sculptures Œuvres de la collection du Frac Bretagne est une exposition organisée par le Frac Bretagne en partenariat avec la Ville de Pontivy, dans le cadre de la 23e édition de L’art dans les chapelles.

Vernissage le dimanche 6 juillet à 14h30

Entrée libre

Ouvert tous les jours sauf le mardi, du 4 juillet au 31 août de 14h à 19h
Les 5 et 6 juillet de 10h à 13h et de 14h à 19h
Les 6 et 7, 13 et 14 septembre de 14h à 19h
Pour les Journées européennes du patrimoine, les 20 et 21 septembre, de 14h à 19h

Préparez votre visite

 

Visuel : Patrick Raynaud, Tryptique néo-gothique, 1980, Collection Frac Bretagne © Adagp, Paris
Crédit photo : Guy Jaumotte