Mémoires croisées / dérives archivistiques

Exposition co-produite par les Archives de la critique d’art et l’INHA

Détail de l’affiche du 1er Festival de l’art d’avant-garde, Marseille, 1956 © Archives de la critique d’art, Fonds Michel Ragon
Les Archives de la critique d’art ont été créées en 1989 par l’AICA France (Association internationale des critiques d’art) avec quelques critiques et universitaires convaincus de la nécessité d’un tel projet pour la recherche, les professionnels et le public. La constitution de ces archives a permis de réunir à Rennes un ensemble exceptionnel de documents concernant l’art, la critique, les débats et les institutions depuis 1945, aussi bien en France que dans le monde. En avril 2014, l’association qui en avait la charge a décidé de confier leur destin à un Groupement d’Intérêt scientifique (GIS), associant l’AICA international, l’INHA et l’université Rennes 2. Les Archives de la critique d’art de Rennes sont ainsi entrées officiellement dans les collections de l’INHA.
D’abord présentée Galerie Colbert à Paris (du 13 mai au 18 juillet 2015) l’exposition organisée par l’INHA, sous le commissariat de Jean-Marc Poinsot, a pour objectif de donner à voir la richesse et la diversité des documents conservés aux archives. Constituées par les critiques d’art et leurs interlocuteurs professionnels (artistes, galeries, revues, centres d’art et autres organismes dédiés à l’art contemporain), ces archives sont, en effet, un témoignage essentiel sur le monde de la création, mais aussi sur les politiques artistiques et culturelles d’une époque.

Exposition présentée au Frac Bretagne, Rennes, du 18 septembre au 29 novembre 2015

Commissariat  :
Jean-Marc Poinsot, professeur émérite, Université de Rennes 2, co-fondateur des Archives de la critique d’art
Avec l’aide de Laurence Le Poupon et Charlotte Brice

Plus d’informations en cliquant ici


Visuel :
Détail de l’affiche du 1er Festival de l’art d’avant-garde, Marseille, 1956  © Archives de la critique d’art, Fonds Michel Ragon