Visuel de l'exposition Pile ou face. Portraits d'une collection : œuvre de Samuel Buri

Du 1er avril au 10 juin 2017, poursuite des réflexions sur le portrait avec la présentation d’une sélection d’œuvres de la collection du Frac Bretagne à l’Imagerie à Lannion.

L’exposition Pile ou face. Portraits d’une collection interroge le portrait, genre majeur de la peinture du XVIIe siècle. Connu depuis l’antiquité par le biais des monnaies, médailles et ornements, l’exercice s’est aussi renouvelé et illustré avec la découverte de la photographie au XIXe siècle. Portrait intime, hommage aux artistes, portrait décalé ou représentation de personnes ordinaires, autoportrait et portrait en creux, la collection du Fonds régional d’art contemporain Bretagne permet de convoquer de multiples figures du genre selon des techniques variées : peinture, photographie, vidéo, sculpture… Dans l’exposition Pile ou face. Portraits d’une collection, les aspects historiques, psychologiques et artistiques viennent tour à tour souligner les multiples facettes du thème et rappellent la vitalité d’un genre cultivé depuis des siècles.


Avec les œuvres de Vasco Araújo, Isabelle Arthuis, Barry X Ball, Marie Bourget, Samuel Buri, Olga Chernysheva, Denise Colomb, Marc Didou, Noël Dolla, Ernest T., Daniel Frasnay, Shigeo Fukuda, Carlos Kusnir, Yvan Le Bozec, Jean-Philippe Lemée, Gilles Mahé/Pierre Picot, Duane Michals, Hans Namuth, Anne et Patrick Poirier, François Poivret, Pascal Rivet, Yann Sérandour

infos pratiques


Visuel : Samuel Buri, Monet lierre et crépusculaire, 1977 – Collection Frac Bretagne © Adagp, Paris, 2017 – Courtesy Galerie Le Dessin

Visuel de l'exposition Insolite ou le cabinet de curiosités : Gilles Ehrmann, Bomarzo, Italie, de l’ensemble Les Inspirés et leurs Demeures, 1962 / 1982, Collection Frac Bretagne © SAIF

 

Du 14 mars au 14 mai 2017, une sélection d’œuvres de la collection du Frac Bretagne convoquant l’insolite est présentée à la galerie Pictura à Cesson-Sévigné.

Être insolite, ne serait-ce pas l’un des signes distinctifs des œuvres d’art contemporain ? En ce qu’elles cultivent l’étrange (Samir Mougas), le décalage et le contrepied (Les Lettres de non-motivation de Julien Prévieux) ; en ce qu’elles importent dans le champ de l’art des connaissances propres à d’autres domaines, les sciences par exemple, avec Attila Csörgö ou encore, Jean-Yves Brélivet et Olivier Leroi qui pratiquent de drôles d’hybridation. Susciter l’insolite consiste aussi à détourner les usages communs ainsi d’une Mandoline canne à pêche et d’une armoire-bateau.

La fascination pour le bizarre remonte à loin, aussi loin que l’esprit de collection qui suscita les cabinets de curiosités à partir de la Renaissance. L’attirance, le goût pour l’inédit perdurent, ce dont témoigne l’exposition qui nous incite à prolonger l’expérience et à traquer l’insolite dans le monde qui nous entoure.


Avec les œuvres de : Andrea Blum, Jean-Yves Brélivet, Patrice Carré, Attila Csörgö, Gilles Ehrmann, Stéphane Le Mercier, Olivier Leroi, Vladimir Logutov, Samir Mougas, Gabriel Orozco, Jean-Yves Pennec, Julien Prévieux, Olivier Tourenc, Bernard Voïta

+ infos pratiques et rendez-vous autour de l’exposition

En partenariat avec la ville de Cesson-Sévigné


Visuel : Gilles Ehrmann, Bomarzo, Italie, de l’ensemble Les Inspirés et leurs Demeures, 1962 / 1982,
Collection Frac Bretagne © SAIF

 

Les derniers mercredis du mois, le service documentation du Frac Bretagne propose un rendez-vous ouvert à tous. Il s’agit, à partir de ses ressources, d’explorer les relations entre l’art et l’édition.

Tournez les pages #1

© Marion Montier

Ce temps d’échange court et dynamique souhaite apporter un éclairage sur un artiste ou une question en lien avec la programmation du Frac Bretagne et invite à découvrir la diversité du fonds de la documentation. Du catalogue d’exposition au catalogue raisonné, de l’album jeunesse au livre animé, du livre de bibliophilie au livre d’artiste, autant de formats et de contenus à parcourir.

Mercredi 25 Janvier : Exposer les photographies / photographier les expositions
Présentation d’un ensemble de textes et de réflexions sur le thème de la photographie d’exposition et de son influence sur l’art contemporain.

Mercredi 22 Février : Je déballe ma bibliothèque
Découverte de la Bibliothèque portable de Florence Loewy. Une sélection éclectique de multiples et de livres d’artistes autour de la photographie, datés de 1970 à 1997.

Mercredi 29 Mars : Gilles Mahé : l’original et la copie
Revue d’images fondée par Gilles Mahé et diffusée de 1979 à 1994, Gratuit a déjoué et démultiplié le statut de l’image, confondant sans cesse l’original et la copie.
+ S’inscrire

Mercredi 26 Avril : En écho à la poésie : Geneviève Asse
Les collaborations de l’artiste Geneviève Asse avec les poètes Beckett, Bonnefoy, Juliet, Du Bouchet, avec une présentation de l’ouvrage Ici en deux.

Mercredi 31 Mai : Retour à ITHAAC
Rencontre avec les membres d’Ithaac, maison d’édition du grand ouest initiatrice de la revue Faros.

Mercredi 28 Juin : Récits d’artistes
Sophie Calle, Jean Le Gac, Magdi Senadji, Valérie Mréjen, Robin Garnier-Wenisch. Ils sont artistes et écrivains, plasticiens et romanciers. Rencontre autour de l’écriture de l’artiste.


+ Lire le communiqué
Préparez votre visite au service documentation

 

Vue de l'exposition Didier Vermeiren, Construction de distance, Photo : Marc Domage

 

Avec l’exposition Construction de distance, le Frac Bretagne présente une sélection d’œuvres de Didier Vermeiren dont la plupart sont montrées pour la première fois.

Un ensemble important de 25 sculptures et 50 photographies sera déployé dans un parcours qui tisse de subtiles relations entre les œuvres et l’espace, et ménage un dialogue silencieux entre les sculptures, des plus anciennes aux plus récentes.

Développée et exposée à partir des années quatre-vingts, l’œuvre de Didier Vermeiren est basée sur une approche de la sculpture, de son histoire, de son vocabulaire. Ses matériaux – bois, plâtre, terre, bronze – et techniques – moulage, taille, assemblage – ressortent d’une pratique classique d’atelier, tandis que sont mises en tension des notions duelles : plein et vide, poids et masse, positif et négatif, surface et volume, dans le cadre d’un vaste champ de référence allant de la statuaire classique à l’âge contemporain.

L’exposition est conçue comme un lieu d’étude, de perception, comme un jeu avec l’espace où composent sans cesse présence et mouvement, silence et réminiscence. La photographie est partie prenante de ce travail, outil de vision et d’expérimentation prisé de maints sculpteurs pour des vues d’atelier et d’exposition. Cependant l’artiste en amplifie les potentialités pour tenter d’effacer l’opposition entre mobile et statique, et faire de l’image un espace de représentation tridimensionnel.


+ Voir les rendez-vous et ressources autour de l’exposition


Visuel : Vue de l’exposition Didier Vermeiren, Construction de distance – Photo : Marc Domage

Dans les murs

Mille et une Nuits

À l’occasion des vacances 2016-2017, le Frac Bretagne propose des stages pour les 7-12 ans, animés par l’artiste Charlotte Vitaioli.

Charlotte Vitaioli, Extrait de Revoir Wendy, 2016, visuel stages vacances

Du tapis volant au totem d’indien, les stages Mille et une Nuits sont une invitation au voyage à travers le monde et ses cultures. Masques, tambourins et tentures exotiques seront à réinventer librement en s’inspirant des œuvres de la collection du Frac Bretagne.

Charlotte Vitaioli
Née en 1986. Vit et travaille à Rennes

Charlotte Vitaioli transporte avec elle un univers foisonnant de références visuelles puisées dans l’histoire de la peinture, du cinéma, de la littérature, de la mythologie ou bien encore de la culture populaire. Souvenirs, extraits, détails deviennent les éléments qu’elle juxtapose dans des compositions fictionnelles aux couleurs chatoyantes. Si l’artiste affectionne particulièrement le dessin, celui-ci peut côtoyer d’autres matériaux dans de grandes installations, des volumes, des tentures ou venir tutoyer le public par le biais de la performance.


PROCHAIN STAGE MILLE ET UNE NUITS

Stage Mille et une Nuits #5 : Tapis
jeudi 13 et vendredi 14 avril 2017

En savoir +


Visuel : Charlotte Vitaioli, Extrait de Revoir Wendy, 2016

 

Dans les murs

Utopia

Utopia : des ateliers en famille destinés aux 7-12 ans accompagnés d’un adulte, animés par l’artiste Gwenn Mérel

Vue d'un atelier en famille au Frac Bretagne, 2017En 2017, le Frac Bretagne poursuit sa programmation d’ateliers à destination des familles les samedis après-midi. Trois heure pour s’essayer à différentes pratiques artistiques sur une thématique définie par l’artiste Gwenn Mérel qui anime ces temps d’échanges et de créations. À la recherche d’un merveilleux trésor dans un pays mystérieux ou la tête dans les nuages jusqu’à toucher la lune, venez découper, coller, dessiner, assembler, et imaginer votre monde idéal !

GWENN MÉREL
Née en 1987. Vit et travaille à Rennes

Du dessin à la sculpture, en passant par la photographie et la vidéo, le travail de Gwenn Mérel oscille entre sublimation de fragiles phénomènes (diffraction de la lumière, réflexion à la surface de l’eau) et un questionnement du rapport entre l’homme et les espaces dits « naturels », notamment les paysages spectaculaires (espaces aquatiques, ciel, montagnes).

 


PROCHAINS RENDEZ-VOUS

Atelier UTOPIA #8 : Diorama
Samedi 11 mars, de 14h30 à 17h30
En savoir +

Atelier UTOPIA #9 : De modules en sculptures
Samedi 25 mars, de 14h30 à 17h30
En savoir +

Atelier UTOPIA #10 : Travaux d’aiguille
Samedi 13 mai, de 14h30 à 17h30

Atelier UTOPIA #11 : Rennes en cartes postales
Samedi 20 mai, de 14h30 à 17h30