Chargement Évènements

 

À l’occasion du Festival Travelling 2022, Ciné Good Look, le cinéma du Frac Bretagne, propose la projection de Stomach of the World d’Eva Koťátková.

 

Eva Koťátková (née à Prague en 1982, vit et travaille à Prague)

Stomach of the World, 2017, 46 min, courtesy de l’artiste et hunt kastner, Prague

Dans un gymnase d’école, une cour de récréation et une décharge, un groupe d’enfants obéit à d’étranges injonctions. Le jeu – mais en est-ce vraiment un ? – voir le monde comme un énorme estomac, lui-même rempli d’estomacs et des choses qu’ils dévorent. Dans ce film drôle et grinçant, à la croisée du monde de l’enfance, de l’art de la marionnette et du surréalisme, tout tourne autour d’un même principe : manger et être mangé.

 

L’artiste Eva Koťátková conçoit des dispositifs à la fois totalitaires et poétiques, qui abordent les règles sociales, institutionnelles et physiques de la vie quotidienne : celles qui façonnent notre façon de penser, d’apprendre, de bouger, de nous comporter et de créer.

Récemment entrée dans la collection du Frac Bretagne, son œuvre a été montrée notamment à la Biennale de Lyon (2011), à la Biennale de Venise (2013), au Pirelli HangarBicocca à Milan (2018), à la Kunsthalle Charlottenborg à Stockholm (2019) et à la Kestnergesellschaft à Hanovre (2019-20). Elle fait l’objet actuellement d’une exposition personnelle au CAPC de Bordeaux.

 

Projection au Ciné Good Look du Frac Bretagne, samedi 5 et dimanche 6 février 2022.
Séances à 14h, 15h, 16h, 17h, 18h.
Tout public.
Entrée libre et gratuite.

 

Projection proposée dans le cadre du Festival Travelling 2022 en partenariat avec l’association Clair Obscur.

Ciné Good Look c’est le cinéma du Frac Bretagne à Rennes. Une salle de projection à l’allure futuriste sur les hauteurs de Beauregard avec des films qui scrutent toute l’année et à 360° le cinéma pop, z, documentaire, expérimental, familial… et qui épouse les expositions d’art du moment.

 

Ciné good look

 

Logo de l'association Clair-Obscur

 


Visuel : Eva Koťátková, Stomach of the World, 2017 (détail). Courtesy de l’artiste et hunt kastner, Prague