Sans réserve

Plongée dans une collection d’art contemporain

Du 30 novembre 2019 au 26 avril 2020, le Frac Bretagne présente à Rennes l’exposition Sans réserve, plongée dans une collection d’art contemporain.

Première saison d’expositions d’Etienne Bernard, nouveau directeur du Frac Bretagne qui a pris ses fonctions en juillet 2019, Sans réserve est une plongée dans les quelques 5 000 œuvres que compte cette grande collection d’art contemporain conservée à Rennes. C’est l’occasion pour lui d’annoncer la couleur de son projet d’établissement.
Dans une déambulation étonnante, on y découvre des œuvres, comme autant d’opportunités offertes à chacun d’échanger, de partager et d’inventer, mais aussi l’envers du décor c’est-à-dire comment elles sont conservées et comment on en prend soin.

Une collection qui parle du monde sans (aucune) réserve

À travers une sélection de près de 50 œuvres, Sans réserve revendique la collection comme le lieu où s’amorce le débat et qui ne craint pas de problématiser ce qui anime notre monde contemporain.
L’exposition est une plateforme d’échanges citoyens où sont évoquées sans retenue les questions liées au climat et à l’ère industrielle avec Goldschmied & Chiari ou Étienne Bossut, aux identités culturelles et aux minorités avec Katia Kameli ou Mohamed Bourouissa, au travail et aux luttes sociales avec
Jean Hélion ou Olga Chernysheva.

Une collection qu’on habite, une collection plateforme de l’expérience collective

En point nodal de l’exposition, une installation praticable de l’artiste lorientais Cyrille Mariën est présentée. Il s’agit d’une petite architecture qui ressemble à un abri ou à un kiosque à musique.
À partir d’elle, l’exposition devient le support de l’expérience collective à travers débats d’idées (sur les problématiques qui animent notre monde), performances, programmations interdisciplinaires,…
La collection du Frac Bretagne est un patrimoine ouvert à vivre, à jouer et à partager.

Une collection qui habite l’architecture d’Odile Decq

Depuis 2012, le Frac Bretagne a la chance d’habiter un magnifique écrin architectural créé par la Française Odile Decq. Emblème du Frac Bretagne, le bâtiment est à la fois le bateau amiral de ses activités en région et le lieu où est conservée la collection.
Sans réserve, les œuvres sortent des réserves et des salles d’exposition pour entrer en dialogue avec le bâtiment. Dans le hall, au détour d’un escalier ou d’un pan de mur, les œuvres surgissent, jouent avec l’architecture, ses circulations, son échelle.

Une collection dont on prend soin

Sans réserve constitue également une plongée au cœur du fonctionnement de la collection. En effet, à la faveur d’un incident climatique survenu dans la réserve de peintures, un programme de traitement et de récolement de la collection est engagé et choix a été fait d’y associer les publics à travers un dispositif de médiation spécifique.
Ainsi, une des galeries d’exposition se transforme en réserve dans laquelle les publics sont invités à entrer pour découvrir les coulisses d’une collection : la façon dont on traite, on inventorie, on restaure… c’est-à-dire comment on s’occupe et on prend soin de la collection.

Artistes présenté.es :

Isabelle Arthuis, Jean Charles Blais, Étienne Bossut, Mohamed Bourouissa, Philippe Cazal,
Olga Chernysheva, Robert Filliou, Roland Fischer, Goldschmied & Chiari, Jean Hélion, Jacob Holdt, Bethan Huws, Katia Kameli, Alain Le Quernec, Renée Levi, Cyrille Mariën, Gordon Matta-Clark,
Tania Mouraud, Gabriel Orozco, Gina Pane, Enrique Ramirez, Martha Rosler, Bruno Serralongue,
Ahlam Shibli, Seton Smith, Iren Stehli, Sturtevant, Jacques Villeglé, Erika Vogt

+ Préparez votre visite au Frac Bretagne, Rennes


Visuel : Étienne Bossut, New…, 1998-1999. Collection Frac Bretagne © Étienne Bossut