Créer du commun à partir de l’art, inscrire celui-ci dans le domaine public (développement local et touristique, enjeux éducatifs, sociaux, patrimoniaux) font partie des objectifs fondamentaux du Frac Bretagne, et ce depuis sa conception même en tant que collection nomade.

Participer

Dans le processus des actions avec le public, les œuvres sont considérées comme composantes de la vie publique et à ce titre : choisies, débattues, racontées, mises en situation par le public, qu’il soit jeune ou adulte, élèves, étudiants, enseignants, acteurs sociaux, usagers, habitants.

Les collections du Frac sont ainsi mises en jeu dans des expositions, des formations, des ateliers, des résidences, des rendez-vous publics imaginés en co-construction et en co-animation avec le public, qu’il soit connaisseur ou non de l’art contemporain.

Lorsque par exemple une commune, un établissement scolaire, une structure médico-sociale en région Bretagne sollicite le Frac Bretagne pour imaginer avec eux un projet à partir des collections, de nombreux et passionnants paramètres entrent en jeu : implication des personnes, conditions techniques, administratives, financières. À charge, pour le Frac, d’inscrire ses projets dans l’actualité et au service de la diversité des formes de l’art contemporain. Ces formats inédits, où la participation du public est maître mot, se déploient sur l’ensemble du territoire régional en favorisant les zones d’éducation artistique et culturelle (EAC) prioritaires signalées par la DRAC Bretagne.

La cartographie des projets en cours

Une question ? Un projet ? projets@fracbretagne.fr

Le Frac Bretagne est engagé de manière forte dans le développement des résidences d’artistes en milieu scolaire et dans les champs social et médical.

Le choix de l’artiste est de la responsabilité du Frac Bretagne qui met ainsi ses compétences au service du projet, sous réserve que ce choix soit avalisé par la structure ou l’établissement partenaire.

Les dimensions caractérisant ces résidences sont multiples, mais une attention particulière est portée à :

la place active et responsabilisée des élèves ou des usagers dans la construction même du projet, en particulier dans la conception de l’exposition des œuvres des collections du Frac ainsi que dans leur rôle de transmission et de formation de leurs pairs ;

la mixité des degrés ou des secteurs impliqués dans le projet ;

la place accordée à la pratique et à l’expérimentation de la très grande diversité des formes de l’art ;

la porosité à tous les champs de la création (arts plastiques, architecture, design, musique, littérature, arts de la scène, cinéma, etc.), aux autres disciplines, ainsi qu’aux questions de société ;

le déploiement auprès des zones d’éducation artistique et culturelle (EAC) prioritaires signalées par la DRAC Bretagne.

Une question ? Un projet ? projets@fracbretagne.fr

Du collège du Frac, on ne sait rien ou presque. Il sera une instance citoyenne de l’établissement, consultée, agissante, à différents endroits du fonctionnement du Frac.

Il sera composé de personnes qui n’appartiennent pas nécessairement au monde de la culture. Pour le créer, il faudra un désir d’inventer des situations de rencontre avec l’art et les artistes, une envie de questionner l’art par le prisme des préoccupations contemporaines de société. Il faudra du temps, de la convivialité et… un peu de patience.

Objet d’intérêt et de fantasme, les modalités d’acquisition des œuvres d’une collection publique comme celle du Frac Bretagne n’en relèvent pas moins d’un processus très encadré, dans lequel des personnalités du monde scientifique relatif aux arts visuels sont associées.

Dans une logique de transmission et d’échange avec le public, est mis en place un dispositif qui permet de faire participer de jeunes citoyens au processus d’acquisition.

Cette mise en situation, orientée par le Frac n’a rien d’artificiel : durant plusieurs mois, le groupe scolaire impliqué rencontre des artistes, s’initie à l’écosystème de l’art contemporain, à son économie, et enfin, à partir d’un budget alloué, soumet plusieurs œuvres au comité d’acquisition afin qu’elles intègrent la collection.

– En 2019-2020, le projet se développe avec les étudiants en BTS et des lycéens en parcours STMG du lycée technologique et professionnel Jeanne d’Arc (Rennes).

Le Frac Bretagne, met en place des formations adressées aux adultes en situation d’apprentissage. Elles sont conçues dans l’objectif de partager la création contemporaine dans des réseaux propres à la recherche en art ainsi que dans des circuits où l’art ouvre un territoire d’exploration et d’émancipation.

Professionnels actifs ou étudiants, investis ou ayant l’envie de s’investir au déploiement de l’art et de la culture au sein de la société collaborent avec le Frac :

Artistes ; enseignants-chercheurs ; professeurs des écoles, collèges et lycées ; éducateurs de jeunes enfants ; ATSEM ; enseignants et éducateurs spécialisés ; moniteurs-éducateurs ; animateurs socio-culturel et médico-social ; infirmiers, assistants de service social, éducateurs de la protection judiciaire de la jeunesse ; responsables de formations ; responsables d’établissements ; responsables de structures culturelles ; commissaires d’expositions ; documentalistes ; bibliothécaires…

Au sein de ces formations, élaborées par le Frac Bretagne en étroite collaboration avec les partenaires, alternent l’analyse d’œuvres, l’expérience des arts plastiques avec un artiste ou encore l’articulation avec des problématiques spécifiques spécialisées ou non dans l’art contemporain.

Formations régulières :

– visite de formation adressée aux enseignants

Formations exceptionnelles :

– Réseau Petite Enfance de la Ville de Saint-Brieuc (22)
– Plan Académique de Formation, Rennes (35)
– Institut Breton d’Education Permanente (IBEP), Bretagne
– Institut national supérieur du professorat et de l’éducation (INSPE), Bretagne


Visuel : cours d’Etienne Taburet avec le master Management de projets créatifs, Culture et Design (Rennes school of business et EESAB) dans le Pédilove © Anaïs Touchot. Crédit photo : Frac Bretagne