Jean Jullien
Juin - Septembre 2022
Clohars-Carnoët

 

Les pas

Reconnu internationalement pour ses illustrations produites pour des commanditaires prestigieux comme The New York Times, le Centre Pompidou, Les Inrocks, The Guardian, RCA Records, National Geographic ou encore Le Grand Palais, le Breton Jean Jullien développe depuis plusieurs années un commentaire graphique du monde contemporain aussi amusé qu’acerbe.

Peuplé de ceux qu’il appelle ses Paper people (personnes en papier), l’univers de Jean Jullien puise autant dans la culture populaire de cet enfant des années 1980 que dans l’histoire de l’affichisme – de Ungerer à Savignac. Plus récemment, il est retourné sur la côte sud-finistérienne de son enfance pour s’adonner à la peinture. De Lesconil à la Torche, il y observe dunes, bateaux et surfeurs, avec tout le génie du trait qu’on lui connaît en donnant le sentiment de vouloir échapper à la schizophrénie du commentaire de presse pour coucher le temps long sur la toile.

Pour son exposition personnelle Les Pas à Clohars-Carnoët, Jean Jullien investi ce petit village finistérien où se sont installés à la fin du XIXe siècle certains héros de l’Ecole de Pont-Aven.

Un de ses Paper people quitte la feuille de papier pour construire en volume et à échelle humaine un voyage sur les pas de ses illustres prédécesseurs. On le découvre ainsi attablé à la taverne-auberge où les peintres séjournèrent, tenue à l’époque par Marie Henry (aujourd’hui reconstituée à l’identique à la Maison Musée du Pouldu), allongé sur la plage du Pouldu dont les paysages et la fameuse lumière les inspirèrent tant ou encore au travail, pinceau à la main, dans la Chapelle Saint-Jacques, transformée en atelier d’artiste.

Cette fiction artistique à travers le village se poursuit à La Longère par une exposition retraçant l’histoire des Paper people dans la pratique de Jean Jullien.

Découvrez le travail de l’artiste : jeanjullien.com
Evénement organisé en partenariat avec la Ville de Clohars-Carnoët.


Visuel : Paper people © Jean Jullien