Pauline Boudry & Renate Lorenz
12.02 - 19.09.2021
Frac Bretagne, Rennes

 

 

Un film par Pauline Boudry & Renate Lorenz, 2020, 19 min.
Chorégraphie/Performance : Julie Cunningham, Werner Hirsch, Joy Alpuerto Ritter, Aaliyah Thanisha.
Coproduction :  Jindřich Chalupecký Society, Service des affaires culturelles du canton de Vaud, IFFR Rotterdam, Seoul Mediacity Biennale, le Frac Bretagne et le CA2M Madrid.

Avec le soutien de :

(No)Time

“Les mouvements peuvent-ils se connecter simultanément à une aspiration utopique et au désespoir politique? Au moment où nous sommes de plus en plus confrontés au conservatisme de droite, il semble urgent de bouleverser les conceptions progressistes du temps et de créer une scène pour quelque chose au-delà : à quoi ressemblera un mode minoritaire de temporalité?

Quatre interprètes semblent répéter des mouvements dans une étrange temporalité : lenteur extrême, désynchronisation, changements de rythmes, immobilité et des pauses. Les interprètes utilisent et mélangent souvent délibérément une gamme de mouvements inspirés du hip-hop, du dancehall, de la danse (post-) moderne et des performances de drag. Même s’ils·elles diffèrent sensiblement dans leurs styles, ils·elles se connectent par des similitudes soudaines, des mouvements obsédants et des souvenirs corporels, produisant et déplaçant leurs points de contact.

Si la fin du film est aussi son début, la séquence des scènes offre une expérience imprévisible du temps, notamment en semant le doute sur la mesure dans laquelle la lenteur et les ruptures sont opérées par les performeurs·euses ou par des moyens numériques.” Pauline Boudry & Renate Lorenz

Chargement…

LES ARTISTES

Pauline Boudry & Renate Lorenz travaillent ensemble à Berlin depuis 2007. Elles produisent des films, des installations et des sculptures fortement liés à la performance, chorégraphiant la tension entre narration et abstraction, visibilité et opacité. Leurs interprètes sont des chorégraphes, des artistes et des musicien·ne·s, avec lesquel·les elles ont de longues discussions concernant les conditions de la performance et l’histoire violente du regard, mais aussi sur la camaraderie, le glamour et la résistance.

Leurs travaux ont notamment fait l’objet d’expositions au n.b.k, Berlin (2020), au Centre culturel Suisse, Paris (2018), au Contemporary Art Museum, Houston – USA (2017). Elles ont, par ailleurs, représenté la Suisse lors de la 58e Biennale d’art contemporain de Venise (2019).

+ Télécharger le journal d’exposition

+ Télécharger le livret FALC de l’exposition

+ Télécharger le livret de jeux


Visuels : Pauline Boudry & Renate Lorenz, (No)Time (captures), 2020.
Crédit photographique : Aurélien Mole